enlèvement
étymologie
Du moyen français enlievement, dérivé de l’ancien français enlever, dérivé du latin levare.

nom

SingulierPluriel
enlèvementenlèvements

enlèvement \ɑ̃.lɛv.mɑ̃\ masculin

  1. Action d’enlever.
    • Prenez donc garde, s’écria l'officier qui saisit Julie par la taille et la souleva […]. Sans ce brusque enlèvement, sa curieuse parente allait être froissée par la croupe du cheval blanc [...]. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832).
  2. (Absolument) Rapt.
    • L’enlèvement de Proserpine. - L’enlèvement des Sabines. - L’enlèvement d’une femme, d’une mineure.
    • L’alerte enlèvement existe en Suisse depuis le 1er janvier 2010. Cette mesure concerne uniquement les mineurs et dans un cadre bien précis. Pourtant, cette alerte n’a jamais été déclenchée en huit ans. Il est, à présent, question de l’élargir aux adultes.(Barbara Bertoli, Bientôt une alerte enlèvement pour adulte, radiolac.ch, 28 mai 2018, consulté le 28 mai 2018).
  3. (Archéologie) Marque sur un objet tailler#fr|taillé indiquant que de la matière a été ôtée en une seule fois.
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.173
Dictionnaire Français