entier naturel
étymologie
Historiquement, les nombres entiers ou entiers naturels (sans le zéro) sont connus de l’homme depuis que celui-ci a eu le besoin de dénombrer des objets. Ainsi, l’homme a naturellement inventé ces nombres avant même l’émergence de tout formalisme mathématique, justifiant le qualitatif naturel de ce type de nombres.

locution nominale


entier naturel \ɑ̃.tje na.ty.ʁɛl\ masculin

  1. (Mathématiques) (théorie des nombres) Nombre entier strictement positif : 1, 2, 3, 4, … Le symbole de l’ensemble : ℕ, ℕ* ou ℕ₁.
    • Soit n un entier donné, supérieur à 1. On considère l’ensemble des permutations (y1, y2, …, yn) des n premiers entiers naturels 1, 2, …, n. (Serge Dubuc, Solutions asymptotiques au problème des secrétaires, dans Canadian Journal of Mathematics, vol. XXV, no 3, 1973, pages 495-505)
  2. (Mathématiques) (théorie des ensembles) Nombre entier supérieur ou égal à zéro : 0, 1, 2, 3, 4, … Le symbole de l’ensemble : ℕ ou ℕ₀.
    • On désignera par
      𝐍, l’ensemble des entiers naturels ou entiers rationnels positifs : 0, 1, 2, 3, … ;
      𝐍*, l’ensemble des entiers rationnels strictement positifs : 1, 2, 3, … ;
      […].
      (Robert Ballieu et Fernand Simonart, Algèbre, l’Université de Louvain, 1955, page vii)
synonymes antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.027
Dictionnaire Français