entracte
étymologie
D’acte, avec le préfixe entre-.

nom

SingulierPluriel
entracteentractes

entracte \ɑ̃.tʁakt\ masculin

  1. Intervalle qui, dans la représentation d’une pièce de théâtre, sépare un acte d’un autre.
    • Cette fois, un signe de madame Danglars indiqua clairement à Albert que la baronne désirait avoir sa visite dans l’entracte suivant. (Alexandre Dumas, Le Comte de Monte-Cristo, édition de Lévy (1889), chapitre 53)
    • Une sonnette grêle informait les spectateurs que l’entracte s’achevait. (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, 1911, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 1, page 1077)
    • Il y a plusieurs événements que l’on suppose s’être passés pendant les entractes.
    • (Figuré)Les entractes d’une vie politique, d’une vie publique.
  2. (Par extension) Intervalle qui sépare les diverses parties d’un concert, d’un spectacle quelconque.
  3. Petit spectacle qui ne fait pas partie de la pièce principale et qui se donne entre les actes.
    • Il y avait des danses pour entractes.
    • Le premier entracte était une noce de village.
synonymes
Spectacle intermédiaire

traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.009
Dictionnaire Français