entrave
étymologie
De entraver.

nom

SingulierPluriel
entraveentraves

entrave \ɑ̃.tʁav\ féminin

  1. Lien qu’on met aux jambes d’un animal, ou traverse suspendue par une corde à son cou, pour en gêner la marche.
    • […] il était normal que je fusse attaché. Par la suite, si je me montrais vraiment docile, il n’était pas impossible qu’elle pût me sortir sans entraves. — (Pierre Boulle, La Planète des singes, Julliard, 1994, page 113)
  2. (Par extension) Lien pour attacher les prisonniers ou les condamnés.
    • La victime devait être amenée sur ce fatal bûcher pour être enchaînée au poteau par des entraves qui y restaient suspendues pour cet emploi. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  3. (Figuré) Obstacle, empêchement, gêne, contrainte.
    • Les règles sont pour le génie des entraves salutaires.
    • Selon les enquêteurs, les trois étudiants de 19 ans – un Américain et deux Kazakhs – sont accusés d’entrave à la justice, […]'' (www.lemonde.fr, 1e mai 2013)

traductions
traductions
traductions
forme fléchie

entrave \ɑ̃.tʁav\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de entraver.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de entraver.
    • Et ils n’ont toujours pas compris qu’on ne saurait faire céder un ministre avec du blablabla, qu’on ne saurait changer la vie sans changer celle des cons aussi, et qu’on ne saurait vivre ses désirs sans foutre en l’air ce qui les entrave ! (Robert Dehoux, Le zizi sous clôture inaugure la culture, 1999)
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de entraver.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de entraver.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de entraver.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.023
Dictionnaire Français