entrebâillement
étymologie
 Composé de entrebâiller et de -ment.

nom

SingulierPluriel
entrebâillemententrebâillements

entrebâillement \ɑ̃t.ʁə.baj.mɑ̃\ masculin

  1. Intervalle produit par ce qui est entrebâillé.
    • Elle vit plusieurs fois s’ouvrir et se fermer la porte, et à chaque fois, par l’entrebâillement, elle aperçut Catherine rajeunie par l’action, […]. (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre X)
    • Par un entrebâillement de rideaux, un rayon de soleil planta dans la pièce sa lance d’or, et son éclat, […], sembla transformer la chambre du poêle du père Jourgeot. (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Tout le chargement était à refaire, dans la rue, c’est-à-dire au vu de tous les voisins réveillés par le vacarme et qui passaient maintenant des têtes curieuses dans l’entrebâillement de leurs volets. (Jean L’Hôte, La Communale, Seuil, 1957, réédition J’ai Lu, page 150)
synonymes


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français