entremettre
étymologie
(XIe siècle)  Composé de entre- et de mettre, voir le latin intromitto.

verbe

entremettre \ɑ̃.tʁə.mɛtʁ\ pronominal réciproque conjugaison (pronominal : s’entremettre)

  1. S’employer pour la réussite d’une chose qui intéresse une autre personne ou plusieurs autres.
    • Il s’entremet pour lui faire avoir sa grâce.
    • Il s’est entremis pour les réconcilier.
    • Elle ne savait que trop comment se faisaient les mariages : des amis s'entremettent, on se renseigne, on rencontre deux ou trois fois un jeune homme, on échange avec lui quelques mots, surveillés de fort près par les parents, et c'est alors qu'il faut se décider, jouer sa vie. (José Cabanis, Les cartes du temps, Gallimard, 1962, Le Livre de Poche, page 113.)
  2. Se mêler d’une affaire, agir dans une affaire, et entrer pour cela en négociation avec ceux qu’elle regarde principalement.
    • C’est un homme qui s’entremet dans beaucoup d’affaires.
    • (vieilli) — S’entremettre d’une affaire.
  3. (Par extension) (vieilli) arbitrer#fr|Arbitrer.
    • ''S’entremettre dans un match de football.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.015
Dictionnaire Français