ergot de seigle
étymologie
Tient son nom de sa forme d’ergot noir sur l’épi de seigle.

locution nominale


ergot de seigle \ɛʁ.ɡo də sɛɡl\ masculin

  1. (mycologie) (Agriculture) Un champignon microscopique (Claviceps purpurea) appartenant à la classe des ascomycètes (Ascomycota) et à la sous-classe des pyrénomycètes, parasite des céréales, notamment du seigle et parfois du blé et formant des sclérotes noires, qui rappellent l’ergot du coq, d’où son nom et qui sont toxiques (ergotisme).
    • L’ergot de seigle est une maladie qui affecte la plupart des graminées au Québec, autant les céréales que les graminées fourragères ou indigènes. Cependant, les espèces ou variétés dont les glumes restent ouverts longtemps sont plus susceptibles d’être infectés par l’ergot de seigle que les autres. Ainsi, le seigle est une plante très sensible à l’ergot parce qu’il est à pollinisation ouverte. L’ergot est si bien adapté au seigle, que le pollen de celui-ci stimule la germination du champignon (Williams et Colotelo, 1975) (L’Ergot du Seigle; 1994; Projet pour une agriculture écologique)
    • La cause de l’affection demeura longtemps mystérieuse, encore qu’en 1596, lors du développement de la maladie en Hesse, on eut la première intuition d’une relation avec l’ergot du seigle. (Jean Semal; Pathologie des végétaux et géopolitique, 1982)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français