escrime
étymologie
Réfection, d’après l’italien scrima (« art de manier l’épée », art venu d’Italie comme l’atteste Montaigne : « Nous allons apprendre en Italie à escrimer »), de l’ancien français escremie (« combat »), déverbal de escremir (« combattre »), issu de l'ancien bas francique skĭrmjan (« défendre, protéger » voir schirmen en allemand).

nom

SingulierPluriel
escrimeescrimes

escrime \ɛs.kʁim\ féminin

  1. (sports) (escrime) Art de faire des armes ou exercice à l’épée, au sabre, au fleuret, à la baïonnette, etc., par lequel on apprend à se battre.
    • Ce cabinet était la demeure favorite du roi ; c’était là qu’il prenait ses leçons d’escrime avec Pompée, et ses leçons de poésie avec Ronsard. (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre III)

traductions
forme fléchie

escrime \ɛs.kʁim\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de escrimer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de escrimer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de escrimer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de escrimer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de escrimer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français