escroqueuse
étymologie
 Composé de escroquer et de -euse.

nom

SingulierPluriel
escroqueuseescroqueuses

escroqueuse \ɛs.kʁɔ.køz\ féminin (pour un homme on dit : escroqueur)

  1. (rare) Femme qui escroque, ou qui est accusée d’escroquerie.
    • Il y a des êtres fatalement poussés vers le meurtre par suite de lésions ou déformations cérébrales, ceci est incontestable : la marquise de Brinvilliers, parricide, infanticide, calomniatrice, incendiaire ; Gabrielle Bompard, prostituée, escroqueuse, calomniatrice, homicide ; Vacher, violateur, assassin, fou mystique, sont des exemples de cette catégorie. (Charles Malato, Les Classes sociales au point de vue de l’évolution zoologique, 1907, page 107)
    • Les votes de la Californie n’étaient pas encore comptés qu’on nous annonçait déjà que Hillary l’escroqueuse était gagnante. (Leçons de Turquie : c’est le peuple qui décide ↗, Israël Adam Shamir, palestine-solidarite.org, juillet 2016)

adjectif

SingulierPluriel
escroqueuseescroqueuses

escroqueuse \ɛs.kʁɔ.køz\ féminin

  1. (rare) Qui est caractéristique#Adjectif|caractéristique de l’escroquerie.
    • Nous restons donc, par horreur de la justice révolutionnaire, dans l’anarchie immémoriale, où s’escriment à armes inégales la médiocrité avide et aveugle, le capitalisme clairvoyant et l’habileté escroqueuse. (Pierre-Joseph Proudhon, Manuel du Spéculateur à la Bourse, Garnier frères, 1857, page 121)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.020
Dictionnaire Français