esquille
étymologie
(1503) Du latin schidiae, d’un radical grec qui nous donne schisme, schiste et schizo-.

nom

SingulierPluriel
esquilleesquilles

esquille \ɛs.kij\ féminin

  1. Petit fragment acéré de bois, de pierre, etc.
    • On fit donc grâce à la malheureuse des esquilles de bois enfoncées sous les ongles, […], d’autres tortures encore. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Les glaces s'étant rapprochées, il fallut user des grands moyens pour nous dégager, intervention d'espars, carambolages, chocs violents ; notre soufflage y laissa quelques esquilles. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  2. (En particulier) (chirurgie) Petit fragment qui se détache d’un os fracturé ou carié.
    • Il est sorti une esquille de la plaie.
    • Le chef shawnee brandit son tomahawk et l'abat sur le crâne luisant de Bournemouth, qui éclate comme une pastèque trop mûre. Rudy s'est reculé – pas assez vite : il reçoit des giclées de sang, d’esquilles et de cervelle. (Jean-Marc Ligny, AquaTM, Gallimard, 2018 [2006], page 939.)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.014
Dictionnaire Français