essuyer
étymologie
Du latin exsuco.

verbe

essuyer \ɛ.sɥi.je\ ou \e.sɥi.je\ transitif conjugaison

  1. Sécher en frottant avec un objet absorbant.
    • Elle s’est éclipsée ; elle est revenue, tiède et savonneuse ; puis, toute fraîche, la figure rosissante, essuyant des gouttelettes d’eau. (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • Les deux travailleurs essuyèrent leurs visages trempés, réendossèrent leurs tuniques, bouclèrent leurs ceinturons, […]. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 357 de l’éd. de 1921)
    • Au fond de la pièce, le barman mélomane refait le plein de son distributeur de cacahuètes et essuie une dernière fois le comptoir, après avoir ravitaillé le présentoir d’œufs durs. (Michel Bernascolle , Les rapegons de Sainte-Victoire, Éditions Cheminements, 2006, page 177)
    • Oui, comment quelqu’un a-t-il pu entrer ici et en ressortir, répéta le vieil humme en s’essuyant le front du revers de sa manche. (John Dickson Carr, La Chambre ardente, traduction de Maurice-Bernard Endrèbe, 1962, chapitre VI)
    • J'essayais de me frayer un passage entre les faroteurs qui se trémoussaient en s’essuyant le front avec des billets de dix mille francs CFA. (Nathalie Etoké, Je vois du soleil dans tes yeux, Presses de l'UCAC, 2008, p. 43)
  2. (analogie) Sécher en parlant du vent, du soleil, etc.
    • Le vent, le soleil essuie les chemins, essuie la terre qui a été trempée par la pluie. [1]
  3. Enlever la poussière ou la saleté en frottant.
    • Le cabaretier, très digne, essuya le marbre d'un coup de torchon. (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 142)
  4. (Figuré) Devoir supporter, éprouver, subir.
    • Puisque j'ai essuyé, dit-il, un si cruel caprice d'une fille élevée à la cour, il faut que j'épouse une citoyenne. (Voltaire, Zadig, I. Le borgne, 1748)
    • On sait qu'il a essuyé bien d'autres aventures qui ont été fidèlement écrites. (Voltaire, Zadig, XXI. Les yeux bleus, 1748)
    • Essuyer le feu nourri de l’adversaire.
    • Essuyer de lourdes pertes.
    • Le navire essuya une tempête.
    • Essuyer des affronts, des outrages.
synonymes
sécher en frottant avec un objet absorbant.
enlever la poussière ou la saleté en frottant.
devoir supporter, éprouver, subir.
antonymes
sécher en frottant avec un objet absorbant.
enlever la poussière ou la saleté en frottant.

traductions
traductions
traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.032
Dictionnaire Français