estampe
étymologie
De l’italien stampa.

nom

SingulierPluriel
estampeestampes

estampe \ɛs.tɑ̃p\ féminin

  1. (arts) Image imprimée sur du papier, sur du vélin, par le moyen d’une planche de métal ou de bois, qui est gravée.
    • Un art gardait le privilège de la sincérité dans le détail des figures nues : la gravure. On peut affirmer que depuis l'invention de l’estampe jusqu'au XIXe siècle la majorité des graveurs fut hostile à toute suppression. (Pierre Louÿs, La statue de la Vérité, dans Archipel, 1932)
    • Il l'accepta d'autant plus volontiers qu'il se crut libre désormais de cultiver sa passion : les estampes et les beaux livres. (Pierre-Henri Simon, Les Raisins verts, 1950)
    • Estampe bien noire, bien nette, bien tirée.
    • Les estampes du XVIIIe siècle.
    • Estampes chinoises, coréennes ou japonaises.
  2. (serrurerie) (Maréchalerie) Se dit de certains outils de serrurerie et de maréchalerie qui servent à estamper.

traductions
forme fléchie

estampe \ɛs.tɑ̃p\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de estamper.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de estamper.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de estamper.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de estamper.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de estamper.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.032
Dictionnaire Français