excellent
étymologie
Du latin excellens (« qui surpasse en hauteur »), participe de excellose dresser au-dessus », « s’enorgueillir, exceller »).

adjectif


excellent \ɛk.sɛ.lɑ̃\ ou \ek.sɛ.lɑ̃\ ou \ek.se.lɑ̃\

  1. Qui excelle ; qui possède toutes les qualités requises, très bon.
    • Tom s’efforçait de vendre uniquement la récolte de son jardin, produits excellents assurément, mais de variété limitée. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 8 de l’éd. de 1921)
    • La plus franche cordialité régnait entre nous. Je passai là d’excellentes heures. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)

traductions
nom


excellent \ɛk.sɛ.lɑ̃\ ou \ek.sɛ.lɑ̃\ ou \ek.se.lɑ̃\ masculin

  1. (par substantivation) Ce qui est excellent.
    • Il semble qu'il n’y ait point de milieu entre l’excellent et le détestable. (Monstesquieu, Mes pensées)
    • Cela n’empêche que le malheureux dans une nation vaincue est deux fois misérable et que les excellents esprits qui se rencontrent là devront pour ainsi dire remonter le torrent de la mésestime les frappant en tant que relevant d’un peuple impunément foulé. (Albert Caraco (écrivain), Les races et les classes, 1967)
forme fléchie

excellent \ɛk.sɛl\ ou \ek.sɛl\

  1. Troisième personne du pluriel du présent de l’indicatif de exceller.
  2. Troisième personne du pluriel du présent du subjonctif de exceller.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.077
Dictionnaire Français