excursion
étymologie
Du latin excursio.

nom

SingulierPluriel
excursionexcursions

excursion \ɛk.skyʁ.sjɔ̃\ féminin

  1. Course au dehors, promenade de recherche, de découverte.
    • Le docteur Barth se détache de ses compagnons, fait une excursion à la ville d'Agbadès, et rejoint l'expédition, qui se remet en marche le 12 décembre. (Jules Verne, Cinq semaines en ballon, J. Hetzel et Cie, Paris, 1863)
    • Il alla faire une excursion au-dessus de l’Hudson et de l’East River ; il s’éleva à plusieurs reprises, comme pour voir par-delà les lointains bleus. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 231 de l’éd. de 1921)
    • Nous finîmes par arriver à un lac immense entouré de collines et de tori pittoresques. On venait y faire de petites excursions en bateau ou en pédalo. (Amélie Nothomb, Ni d’Ève ni d’Adam, Albin Michel, Paris, 2007 ↗, p. 49)
  2. (Figuré) Digression.
    • Faire une excursion, de fréquentes excursions hors de son sujet.
  3. (technique) Variation temporaire d’une grandeur en dehors de sa valeur habituelle.
    • L’écran montre que l’excursion du diaphragme est nulle dans les inspirations profondes.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français