exposition
étymologie
Du latin expositio.

nom

SingulierPluriel
expositionexpositions

exposition \ɛk.spo.zi.sjɔ̃\ féminin

  1. (peinture) (automo) Mise en vue d’une chose ou état de la chose ainsi exposée.
    • Exposition de peinture, d’automobiles. — L’exposition des produits de l’industrie française.
    • C'est pour cela que les catalogues illustrés sur les expositions ont toujours été des entreprises sans lendemain, malgré la perfection des gravures. (L'exposition universelle de 1867, illustrée, Paris, 1867, vol.1, page 480)
  2. (Figuré) Le fait de mettre nettement en évidence.
    • Il a fait l’exposition de cette affaire fort nettement. — Sur la simple exposition du fait, on le condamna. — L’exposition du sujet dans un poème.
  3. Explication ; interprétation.
    • L’exposition du système du monde par Laplace.
    • Faire l’exposition d’une doctrine. — Une exposition de principes.
  4. (Littérature) Partie d'introduction d'une œuvre.
    • Sans l'impérieuse exigence de la narration, nous regretterions d'avoir placé en si horrible lieu l'exposition du récit qu'on va lire. (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, Première partie, chap. I, 1842.)
  5. Placement ou situation, par rapport au soleil, à la lumière, aux radiations, au passage des chalands, etc.
    • L’exposition à la lewisite et au phosgène provoque une douleur immédiate. Les lésions tissulaires apparaissent en quelques minutes. En cas d’exposition des yeux, il y a douleur, photophobie, larmoiement et perte d’acuité visuelle. (Lillian Sholtis Brunner, Suzanne C. Smeltzer & Brenda Bare, ''Soins infirmiers en médecine et en chirurgie: 1. Généralités: Volume 1, page 568, De Boeck Supérieur, 2006)
    • Cette villa est dans une belle exposition, dans une agréable exposition. — Exposition au nord, du nord, etc.
    • Ce tableau est dans une bonne exposition. — Ce patient a subi une exposition trop importante aux rayons X.
  6. Abandon des enfants par les parents qui ne peuvent ou ne veulent pas les nourrir.
    • L’exposition des enfants est un crime.
  7. (histoire) Peine qui consistait à exposer le condamné aux regards et aux quolibets, sur la place publique.
    • La Révolution abolit la peine du pilori que, quelques années plus tard, le Code pénal remplaça par celle de l’exposition. Elle-même fut abolie en 1848. (Le pilori des Halles, dans Hippocrate revue d'humanisme médical, janvier 1949, n° 1, page 32)
  8. (musique) Dans une fugue, section qui présente le thème musical qui est ensuite repris par les différentes voix.

traductions
traductions
  • allemand : Aufdeckung féminin, Offenlegung féminin

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français