faille
étymologie
(Nom commun 1) Déverbal de fr.
(Nom commun 2) De l’ancien français faille d’étymologie obscure :
  1. Le moyen néerlandais falie est probablement emprunté au français ;
  2. Il pourrait être dérivé du précédent avec la même dérivation sémantique qui donne fichu#fr-nom|fichu (« étoffe négligemment posée sur les épaules, la tête »).

nom

SingulierPluriel
faillefailles

faille \faj\ féminin

  1. (Géologie) Fracture, fissure avec rejet des deux blocs situés de part et d’autre de la cassure.
    • Certains minéraux peuvent cristalliser entre les fragments des roches brisées dans les zones de failles.
    • La faille de San Andreas traverse la Californie.
  2. Défaut, faiblesse.
    1. (En particulier) Point faible qui permet une attaque.
      • Rien dans ses agissements, ses relations, n'était douteux. Plusieurs heures durant, vingt limiers du Bureau Central avaient travaillé d'arrache-pied sur cette matière, cherchant la faille par où pourrait s'insinuer le soupçon. Pour aboutir à délivrer vingt certificats de bonne vie et mœurs... (Léo Malet, Johnny Metal et le dé de jade, Paris : G. Ventillard, 1947 & Paris : Fleuve Noir, 1984, chap. 17)
  3. (informatique) Faiblesse dans un système informatique permettant à un attaquant de porter atteinte à l’intégrité de ce système.
    • Une faille de sécurité informatique

traductions
  • allemand : Verwerfung
  • anglais : fault

traductions
traductions
traductions
nom

SingulierPluriel
faillefailles

faille \faj\ féminin

  1. Étoffe de soie ou de rayonne, à gros grain formant des côtes.
    • Le corsage est montant, à basque plate rouleautée au contour, et la manche a son parement orné d'un nœud en faille. (« Explications de la gravure noire pages 174 et 175 », dans le Journal des demoiselles et Petit courrier des dames réunis, n° 15 (2e semestre) du 13 novembre 1875, page 171)
    • Oh ! cette faille à cinq francs soixante ! murmura Denise, étonnée devant le Paris-Bonheur. (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
    • Elle était habillée, sous sa mantille, d’un flot de velours noir qui, par un rattrapé oblique, découvrait en un large triangle le bas d’une jupe de faille blanche. (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 61)
    • Je paradais, fière de mes onze ans, de ma chevelure de petite Ève et de ma robe rose, fort contente de toutes choses, sauf quand je regardais ma sœur tremblante de faiblesse nerveuse, toute petite, accablée de faille et de tulle blancs, pâle et qui levait sa singulière figure mongole, défaillante, soumise au point que j’en eus honte, vers un inconnu… (Colette, Sido, 1930, Fayard, page 113)
    • Il y avait également de l’autre côté d’une table, et éclairé par deux candélabres à trois bougies, un deuxième personnage très militaire, malgré une belle cravate de faille car, au-dessus de la cravate, le visage était marqué d’une longue cicatrice qui allait d’une joue à l’autre en ébréchant le nez. (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 120)
  2. Voile ou mantille fait(e) dans cette étoffe.
    • Vers les six heures, nous étions à Anvers, qui n’a plus sa physionomie caractéristique d’autrefois, ses maisons roses, vert-pomme, ventre de biche, jaune-serin, lilas ; ses madones au coin des rues ; ses grands Christs porte-lanternes, peinturlurés à l’espagnole et si lugubres le soir ; et ses femmes encapuchonnées de la faille, l’antique mantille flamande. (Théophile Gautier, Ce qu’on peut voir en six jours, 1858, réédition Nicolas Chadun, pages 186-187)
    • Les femmes de Bruxelles portent la faille, presque la mantille, ce qui les drape admirablement. (Hugo, Fr. et Belg., 1885)

traductions
forme fléchie

faille \faj\

  1. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de falloir.
    • ''Angèle. — […] Eh bien… tu ne les lis pas ?/>Ribadier. — Quoi ?>Angèle. — Tes lettres.>/Ribadier. — Eh bien ! J’ai le temps./>Angèle. — Pourquoi tu as le temps ? Il y a donc quelque chose que tu ne veux pas me montrer qu’il faille que je sois partie pour que tu les ouvres ! (Georges Feydeau, Le Système Ribadier'', acte I, scène 4)

forme fléchie

faille \faj\

  1. Première personne du singulier du présent du subjonctif de faillir.
  2. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de faillir.
forme fléchie

faille \faj\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de failler.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de failler.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de failler.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de failler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de failler.

Faille
nom de famille

Faille

  1. Nom de famille.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.025
Dictionnaire Français