faire la nique
étymologie
 Composé de faire, la et nique.

locution verbale

faire la nique \fɛʁ la nik\ transitif indirect (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. (familier) Faire un signe de mépris à quelqu’un, le braver ou s’en moquer.
    • Elle raconte son long voyage dans la vie, avec, au fond de la prunelle, l’ironie ou la surprise de ceux qui ont su si longtemps faire la nique à la mort. (La déportée qui a fait gracier son bourreau : la leçon d’humanité de Noëlla Rouget)
    • Le général de Villiers, premier cinq-étoiles à démissionner de son poste de chef d’état-major, en juillet 2017, pour faire la nique à Macron, passe avec armes et bagages sous la banderole américaine où il est censé apporter «  sa riche expérience en matière d’analyse des situations et des risques, de transformation des organisations et d’efficacité opérationnelle  ». (« Villiers court à Boston », Le Canard Enchaîné, 28 mars 2018, page 1.)
  2. Se moquer en haussant le menton promptement.
synonymes


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français