faisan
étymologie
Du latin phasianus d’où cet oiseau aurait été rapporté par les compagnons de Jason partis à la recherche de la Toison d’Or, probablement par l’intermédiaire de l’Provençal ancien faisan.

nom

SingulierPluriel
faisanfaisans

faisan \fə.zɑ̃\ masculin (pour une femelle on peut dire : faisande, faisane).

  1. (oiseaux) (générique) Nom donné à cinq genres de gallinacés de la famille des phasianidés, englobant une vintaine d'espèces qui fréquentent différents habitats forestiers dans les vallées et les montagnes de toute l'Asie du Sud-Est, présentant un dimorphisme sexuel prononcé et où le mâle arbore souvent un plumage multicolore et richement orné.
    • Ils trouvaient encore dans les plaines […] ces succulentes poules des prairies, avec lesquelles nos faisans ou nos grouses peuvent à peine rivaliser. (René Thévenin & Paul Coze, Mœurs et Histoire des Indiens Peaux-Rouges, Payot, 1929, 2e éd., p. 30)
  2. (oiseaux) (Génériquement) (chasse) (Élevage) (ellipse) Lorsque le nom de l'espèce n'est pas précisé, nom désignant par ellipse le faisan de Colchide (Phasianus colchicus), appelé encore faisan à collier ou faisan de chasse, qui est originaire d'Asie et dont certaines sous-espèces ont été sélectionnées pour l'élevage et la chasse dès le Moyen-Âge.
    • « Le faisan est assez beau, je vous l'accorde — mais il est bête, et au départ, il est aussi facile à tirer qu'un cerf-volant. Du point de vue du gourmet, sa chair est dure et sans goût : pour la rendre à peu près comestible, il faut la laisser se "faisander", c'est-à-dire se pourrir ! Non, le faisan n'est pas le roi des gibiers. (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, page 221.)
  3. (En particulier) Individu mâle de cet animal. La femelle s’appelle la faisane ou poule faisane, son petit est le faisandeau.
  4. (Péjoratif) Homme de moralité douteuse, escroc.
    • Le troupeau des faisans fonctionne dans le quadrilatère que forment les rues Montmartre et Richelieu d’un côté, les boulevards et le rue Réaumur de l’autre. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 89)
  5. (Par extension) (Péjoratif) Idiot.
    • Perceval : Dans le Languedoc, ils m’appellent Provençal, mais c’est moi qui me suis gouré en disant mon nom. Sinon en Bretagne, c’est le gros faisan au sud, et au nord, c’est juste Ducon. (Alexandre Astier, Kaamelott, Livre III, épisode Le Sanglier de Cornouailles)
synonymes
Faisan mâle (3) :

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.008
Dictionnaire Français