faisceau
étymologie
Du latin fascis via son diminutif fascellus. En ancien français faissel.

nom

SingulierPluriel
faisceaufaisceaux

faisceau \fɛ.so\ masculin

  1. Assemblage de certaines choses de même nature et de forme allongée liées ensemble.
    • Faisceau de lattes.
    • Lier en faisceau.
    • (anatomie) Faisceau de muscles, de nerfs. Faisceau musculaire.
  2. (Par extension) (Télécommunications) Câble formé de l’assemblage de nombreux circuits.
  • (Antiquité) (Au pluriel) Assemblage de verges, avec une hache au milieu, qui étaient, chez les anciens Romains, le symbole de la puissance des consuls et des dictateurs.
    • Malheureuse famille, qui ne s’apercevait pas que le siècle s’avançait comme le dictateur romain précédé de ses faisceaux de commandement !!! (anonyme, Revue littéraire, 1830, Revue des Deux Mondes, 1830, tome 1)
  • (Par extension) (militaire) Assemblage d’au moins trois fusils qu’on forme en engageant les baïonnettes les unes dans les autres, de manière qu’ils soutiennent ceux qu’on appuie sur eux.
    • Mettre les fusils en faisceau. Former les faisceaux.
    • faisceaux. — A former, est le comble de la difficulté dans la garde nationale. (Gustave Flaubert, Dictionnaire des idées reçues, posthume, 1913)
    • Au-dehors, on rompait les faisceaux. Les canons des fusils dans l’ombre avaient des reflets bleuâtres. Des fourreaux de baïonnettes, des chaînettes de gamelles tintaient. (Pierre Benoit, Monsieur de la Ferté, Albin Michel, 1934, Cercle du Bibliophile, page 318.)
      • (analogie) Elle avait auprès d’elle une petite guerba suspendue entre trois piquets formant faisceau. (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
      • (analogie) Au centre, un grand chaudron est suspendu à trois troncs d’arbres disposés en faisceau ; tout autour, les malheureux Européens sont attachés à des poteaux […] (Georges Perec, Un cabinet d’amateur, 1979, Le Livre de Poche, page 101)
  • (physique) …
  • (Mathématiques) Méthode d’optimisation permettant de minimiser une fonction convexe non-différentiable.
  • (Figuré) Ensemble de choses concordantes.
    • Faute de pouvoir faire toute la lumière désirable sur ce fait énigmatique, nous réunirons ici le faisceau de vraisemblances et de témoignages qui peuvent seuls nous éclairer pour le moment. (Robert Triomphe, Joseph de Maistre, page 67, Droz, 1968)
  • (Héraldique) Meuble représentant dans les armoiries un ensemble d’objets longs (lances, flèches, épées…) rassemblés par un lien. Les objets sont généralement attachés par leur milieu et posés en éventail. On le dit lié quand le lien est d’un émail différent. Le nombre d’objet doit être blasonné. À rapprocher de faisceau de licteur.
    • De gueules, au lion d’or couronné du même, tenant dans sa patte dextre un faisceau de sept flèches d’argent, pointées et empennées d’or, et dans sa patte sénestre, une épée d’argent, garnie d’or, qui est de Guillaume V d’Orange-Nassau.

  • traductions
    traductions
    • anglais : bundle
    • espagnol : fascia féminin

    traductions
    • anglais : fasces
    • espagnol : fasces romanas féminin pluriel

    traductions
    traductions


    Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
    Dictionnaire Français