familièrement
étymologie
Dérivé de familier, par son féminin familière, avec le suffixe -ment.

adverbe

familièrement \fa.mi.ljɛʁ.mɑ̃\

  1. D’une manière familière.
    • Je n'oublierai pas même plusieurs petites circonstances qu’un historien omettrait sans doute, mais qu’un ami, ce me semble, peut dire familièrement à son ami. (Paul Pellisson, Historique de l’Acad. à M. D. I, I.)
    • Suétone rapporte ce que les premiers empereurs de Rome avaient fait de plus secret ; mais avait-il vécu familièrement avec douze Césars ? (Voltaire, Russie, Préf. hist.)
    • J'ai vu, ces jours-ci, le roi de Prusse, et je l’ai vu comme on ne voit guère les rois, fort à mon aise, dans ma chambre, au coin de mon feu, où ce même homme qui a gagné deux batailles venait causer familièrement comme Scipion avec Térence. (Voltaire, Lett. d’Argenson, 10 sept. 1742.)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.013
Dictionnaire Français