fanfaron
étymologie
(1609) De l’espagnol fanfarrón, lui-même de l’arabe فرفار. Apparenté à fanfare.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinfanfaronfanfarons
Fémininfanfaronnefanfaronnes

fanfaron \fɑ̃.fa.ʁɔ̃\

  1. vantard#fr|Vantard, hâbleur.
    • Air fanfaron.
    • Attitude fanfaronne.
    • Callot est net, clair, fin, précis, fidèle au vrai, malgré le maniéré de ses tournures et l’extravagance fanfaronne de ses ajustements. (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Nous ne rêvions qu’orangers, citronniers, cachuchas, castagnettes, basquines et costumes pittoresques, car tout le monde nous faisait des récits merveilleux de l’Andalousie avec cette emphase un peu fanfaronne dont les Espagnols ne se déshabitueront jamais, pas plus que les Gascons de France. (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • « Par un étrange malentendu – ou disons par une forme d’exagération fanfaronne à laquelle les Orientaux ne répugnent pas –, on attribue à Tanios le rôle le plus éminent qui soit, […] (Amin Maalouf, Le rocher de Tanios, Grasset, 1993, collection Le Livre de Poche, page 277)

traductions
nom

SingulierPluriel
fanfaronfanfarons

fanfaron \fɑ̃.fa.ʁɔ̃\ masculin (pour une femme on dit : fanfaronne)

  1. Personne qui se vante, qui étale une prétendue bravoure, ou toute autre qualité.
    • Dans la cour des grands ?
      Qui fait semblant
      le Coq, le fanfaron, la putain
      Qui tourne en rond
      Tu crois gérer
      Mais t’es mal digéré
      Il est où le p’tiot qu’t’étais ?
      Il est mort le p’tiot qu’t’étais ?
      (Stupeflip, Stupeflip vite !!! dans l'album The Hypnoflip Invasion, 2011)
    • D’ailleurs, ami jusqu’à l’échafaud, fanfaron de cynisme et simple comme un enfant, il ne travaillait que par boutade ou par nécessité. (Honoré de Balzac, La Peau de chagrin, 1831)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français