fantasque
étymologie
Abréviation de fantastique.

adjectif

SingulierPluriel
fantasquefantasques

fantasque \fɑ̃.task\ masculin et féminin identiques

  1. Qui suit librement et joyeusement sa fantaisie, original, imaginatif, non-conformiste.
    • C’était un être d’apparence très libre, fantasque, plein d'humour et de gaieté. (André Gide, Si le grain ne meurt ↗, Gallimard, 1926, partie 1, chapitre III)
    • Là, Byron vécut des jours d’ivresse; alors, dans l’ardeur des passions, le poëte fantasque prodiguait son génie et sa vie. (Octave Pirmez, [http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k208231m/f94.item.r%3Dfantasque Jours de solitude], Hetzel, 1869, page 91)
    • Unissez ces deux inspirations différentes, [...] faites une nature complète de ce libre penseur si vaillamment armé et de ce capricieux poète enivré de sa folie : vous aurez [...] le brillant, le fantasque, l’insaisissable Henri Heine. (Saint-René Taillandier, Poètes contemporains de l’Allemagne - Henri Heine, Revue des Deux Mondes, nouvelle période, tome 14, 1852, page 7)
  2. Qui est capricieux, sujet à des fantaisies, à des sautes d’humeur, imprévisible.
    • Mon Dieu, mon oncle, que cela ne vous inquiète pas, je suis comme toutes les jeunes filles, un peu folle et fantasque ; […]. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Oh ! qu’il le connaît peu, ce cœur, se dit-elle, s’il croit que la lâcheté ou la bassesse d’âme doivent nécessairement l’habiter, parce que j’ai blâmé la chevalerie fantasque des Nazaréens ! (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Le Frisé, un jouvenceau d’un an, capricieux et fantasque en diable, lui donnait surtout du fil à retordre, cherchant à profiter de tous les passages frayés dans l’une ou l’autre haie pour s’éclipser subitement. (Louis Pergaud, Un satyre, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  3. Extravagant, insolite, étrange, qui suscite une impression de cocasserie.
    • Pour la première fois de sa vie, M. Sube observa la fantasque diversité d’époques et de styles qui bigarrait son mobilier. (Paul Arène, La gueuse parfumée : Le clos des Âmes, 1876, chapitre VI)
    • Au milieu d'une enveloppe teintée, les mots: « Pour Papa », se détachaient irréguliers, fantasques et nets. (Pierre Louÿs; Les aventures du roi Pausole, 1901)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.008
Dictionnaire Français