fantoche
étymologie
(XIXe siècle) De l’italien fantoccio « marionnette », dérivé de fante qui donne aussi fantassin.

adjectif

SingulierPluriel
fantochefantoches

fantoche \fɑ̃.tɔʃ\ masculin et féminin identiques

  1. Qualifie une chose ou un groupe manipulé.
    • À terme, quand l’existence de ces États fantoches ne se justifiait plus, soit qu'ils devinssent inaptes à jouer leur rôle, soit que leur intégration ne fît plus difficulté, l’Empire les transformait en province pour les administrer directement. (Pierre Renucci, Claude, Perrin, Paris, 2012) }{#if:{#if:| (OCLC {} ↗)}}, page 199}}

traductions
nom

SingulierPluriel
fantochefantoches

fantoche \fɑ̃.tɔʃ\ masculin

  1. (vieilli) Marionnette.
    • […] aucun fantoche, si plaisant qu’il fût, n’avait pu amener un sourire sur les lèvres pâles de la Belle-Dolente. (Charles Deulin, « Les Trentes-Six Rencontres de Jean du Gogué », in Cambrinus et autres Contes, XIXe siècle)

traductions
nom

SingulierPluriel
fantochefantoches

fantoche \fɑ̃.tɔʃ\ masculin et féminin identiques

  1. Personne peu sérieuse, sans consistance, sans volonté propre et qui évoque l’idée d’une marionnette.
    • J’entrevis un fantoche démesurément long, qui filait le long des boutiques, un litre dans une main, une pipe dans l’autre. (Joris-Karl Huysmans, Le Drageoir des épices, 1877)
    • Pas d’jommes ! Pas un seul ! Tous des fantoches, des lâches, des vantards, des veaux… (Philippe Sollers, Éloge de l’infini, Gallimard, p. 312)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.039
Dictionnaire Français