faste
étymologie
(Adjectif) Du latin fastus (« faste, propice, favorable ») qui donne aussi le mot fastes, inusité au singulier en français.
(Nom commun) Du latin fastushauteur, orgueil », « dédain »).

adjectif

SingulierPluriel
fastefastes

faste \fast\ masculin et féminin identiques

  1. Propice, favorable, heureux, où tout réussit.
    • Période faste.
  2. Relatif aux fastes.
antonymes
nom

SingulierPluriel
fastefastes

faste \fast\ masculin

  1. Magnificence qui se déploie et s’étale.
    • L'idée de déployer tous les fastes de la République et d'afficher une solennité churchillienne pour annoncer une augmentation de 1,6 point de la TVA ne peut venir que de cerveaux hallucinés. (Jacques Julliard, Impression, soleil couchant, dans Marianne (magazine), n° 772 du 4 février 2012, p.3)
    • Benadad était un roi timide et vain qui n'avait que du faste et de l’orgueil. (Jacques-Bénigne Bossuet, Polit. IX, VI, 8.)
  2. Affectation de paraître avec luxe et éclat.
    • J'ai remarqué l’horreur que ce peuple a montrée Lorsque avec tant de faste il a vu ses faisceaux [de César] Marcher arrogamment et braver nos drapeaux. (Pierre Corneille, Pomp. IV, 1.)
  3. (Par extension) Étalage, ostentation dans les actes ou dans les paroles.
    • La Rappinière reçut son compliment avec un faste de prévôt provincial, et ne lui rendit pas la dixième partie des civilités qu’il en reçut. (Paul Scarron, Rom. com. I, 5.)
    • Azora se répandit en des invectives si longues, éclata en reproches si violents contre la jeune veuve, que ce faste de vertu ne plut pas à Zadig. (Voltaire, Zadig, I. Le borgne, 1748)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.009
Dictionnaire Français