faute de quoi
locution conjonctive

faute de quoi \fot də kwa\

  1. Locution qui indique qu’en absence de réalisation d’une première proposition, la seconde s’appliquera.
    • C’est pourquoi, aujourd’hui, les fidaiyounes du MNA te condamnent à une amende de 200 000 francs à verser dans un délai de huit jours au Mouvement national algérien de Messali Hadj. Faute de quoi la sentence de la révolution te sera appliquée impitoyablement là où tu sera […]. (M-Ali Haroun, La 7e wilaya: la guerre du FLN en France (1954-1962), p.274, Seuil, 1986)
    • Qui plus est, alors que la loi stipulait pour la première fois que les enfants nés de parents ayant résidé huit ans en Allemagne et détenteurs d'un statut de résidence permanent bénéficiaient de la nationalité allemande, elle stipulait également qu'ils devaient abandonner leur deuxième nationalité à leur dix-huitième anniversaire, faute de quoi ils perdraient la nationalité allemande. (Ryszard Cholewinski, Le statut juridique des migrants admis à des fins d'emploi, Éditions du Conseil de l'Europe, décembre 2004, p. 31)
synonymes


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.033
Dictionnaire Français