fer
étymologie
(Nom commun 1) Du latin ferrum, de même sens.

nom

SingulierPluriel
ferfers

fer \fɛʁ\ masculin

  1. (Chimie) (Indénombrable) Élément chimique de numéro atomique 26 et de symbole Fe qui fait partie des métaux de transition.
    • Le perchlorure de fer ajouté à une solution d’antipyrine donne une coloration rouge. (Cousin & Serres, Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)
    • Le fer, en particulier, a un spectre total (visible et photographiable) ne renfermant pas moins de 5000 raies […] (Compte Rendu, volume 41, Association française pour l’avancement des sciences, 1913, page 166)
  2. (Métallurgie) (Indénombrable) Métal pur de cet élément, blanc grisâtre, ductile et malléable.
    • Le minerai de fer a donné naissance à l’une des principales et des plus anciennes industries des Ardennes, la métallurgie du fer. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 10)
    • On sait que l’emploi du fer fut inconnu de toute l’Amérique avant l’arrivée de Colomb. […] Parfois cependant le fer météorique est employé accidentellement. (René Thévenin & Paul Coze, Mœurs et Histoire des Indiens Peaux-Rouges, Payot, 1929, 2e éd., page 18)
    • D’après d’anciennes traditions, ce furent des peuples sarmates, habitant la Tauride (Crimée actuelle) ou la région de Kertch, riveraine de la mer d’Azov, qui, les premiers en Europe, apprirent à fabriquer des armes et des outils de fer. (Maurice Lecerf, Le Fer dans le monde, Payot, 1942)
  3. (Métallurgie) (Par extension) Acier ne durcissant pas par trempe (acier doux, à faible teneur en carbone).
    • Au dessus de la cheminée, sur un piton de fer planté au mur, était fiché un pan de lard gras […] (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Fer doux, étamé, blanc, battu, forgé.
    • Un monsieur de Lyon qui se trouvait là, venant de Sisteron où il visitait les quincailleries pour y vendre des casseroles de fer battu l’avait obligée, en lui donnant deux tablettes de chocolat et un petit flacon d’alcool de menthe. (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 87)
    • Nos travaux commencèrent par le vol, dont je fus chargé, d'une cuillère en fer battu, dans un tiroir de la cuisine. Ma mère la chercha longtemps, et la retrouva plusieurs fois. Mais elle ne la reconnut jamais, car nous l'avions aplatie à coups de marteau pour en faire une truelle. (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, page 112)
  4. (Par extension) Minéral contenant du fer.
    • La sidérose est aussi appelée fer spathique.
  5. (biochimie) Substance ferrugineuse contenue dans certains aliments et indispensable au bon fonctionnement des organismes biologiques.
    • La viande rouge contient beaucoup de fer.
    • Et comme disait mon grand-fer… euh… mon grand-père, il faut vivre mais il faut pas sans fer !… (Bourvil, La Causerie anti-alcoolique)
  6. (Par extension) (astronomie) Météorite de type sidérite, constituée essentiellement de fer et de nickel.
  7. (Par métonymie) Objet en fer.
    • Je vis que sa beauté, comme son caractère, était absolument sans fard. Ni rouge aux lèvres, ni fer aux cheveux ; rien aux cils ni aux paupières. (Pierre Louÿs, Trois filles de leur mère, René Bonnel, Paris, 1926, chapitre IV)
  8. (En particulier) (escrime) Lame d’une arme ou d’un outil.
    • Deux cris retentirent en même temps ; les fers se croisèrent tout jaillissants d’étincelles, et le combat dura une minute qui me parut un siècle. (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • Dans les houes, le fer forme un angle aigu avec le manche, généralement incurvé en dedans […] (P. Bussard, Cultures légumières, 1943)
    • Il […] choisit avec un soin extrême une flèche dans sa trousse, la posa en équilibre sur son doigt, de manière à voir si le fer de la pointe ne pesait pas plus que l’ivoire de l’encoche […] (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Il faudra faire changer le fer du rabot, il ne coupe plus.
  9. (Maréchalerie) (ellipse) Fer-à-cheval, bande recourbée en fer formant une semelle, que l’on fixe sous la face inférieure du pied du cheval et de quelques autres bêtes de somme.
    • Si ce sont des chevaux de distinction, ayant une certaine dose de sang anglais, on les chausse avec de vieux fers à l’anglaise à leur passage à Nîmes ou tout autre ville, et on les dit originaires d’outre-Manche. (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
  10. (Au pluriel) (Par métonymie) Entraves ; chaînes ; menottes.
    • Pendant mille ans nous avons garrotté l’humanité sur les chevalets ensanglantés ; de nouveau nous lui tenaillerons les chairs avec des fers rougis pour que la foi pénètre en son cœur. (Paul Lafargue, Pie IX au Paradis, 1890)
    • Je te le dis, je te préviens que, à la première faute de ce genre, je te punirai de la prison et des fers. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  11. (Au pluriel) (Par extension) Esclavage, état d’oppression.
    • L’homme est né libre, et partout il est dans les fers. (Jean-Jacques Rousseau, Du contrat social, Livre I, 1762)
  12. (golf) Club de golf à tête métallique, pour frapper la balle à distance longue ou intermédiaire.
    • Située à Carlsbad en Californie et spécialisée dans la fabrication d'équipement de golf, cette compagnie fabrique des bois, des fers, des wedges, des putters, des balles de golf et licencie son nom pour ce qui concerne l'habillement, les chaussures, les chronomètres et les accessoires. (Petit Futé : 52 week-ends de golf, Nouvelles Éditions de l’Université, 2009, page 22)
  13. (Métallurgie) (Mécanique) Profilé métallique obtenu par laminage ou étirage.
    • Fer I, fer H, fer C, fer U, fer cornière.
  14. (typographie) Parties métalliques d’un composteur touchant la première et la dernière lettre en plomb, d’où les expressions fer à gauche et fer à droite désignant l’appui de la première lettre dans une ligne et ainsi l’alignement d’un texte en bout de justification à gauche et à droite. Ces expressions sont restées pour la photocomposition.
  15. (populaire) (ellipse) Fer à repasser.
  16. (Héraldique) Voir de fer.

traductions
traductions
  • allemand : Eisenfesseln

nom

SingulierPluriel
ferfers

fer \fɛʁ\ masculin

  1. (linguistique) langue sara-bongo-baguirmienne parlée en Centrafrique
    • À l’exception du fer, lequel renforce alors la voyelle initiale par une consonne qui souvent ‘copie’ la consonne interne. (Pascal Boyeldieu, Présentation des langues sara-bongo-baguirmiennes, CNRS-LLACAN, Paris, 2006, page 7)

adjectif

fer \fɛʁ\ invariable

  1. De couleur fer, gris neutre moyen sombre souvent mat. #AFAFAF
    • Une voiture fer.

Fer
étymologie
Abréviation de février.

nom

Fer \fe.vʁi.je\ masculin

  1. (Désuet) Février.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.010
Dictionnaire Français