fer à souder
étymologie
voir fer, souder. Le terme provient d’un ancien outil constitué d’un manche de bois surmonté d'un morceau de fer chauffé à blanc et servant à souder les tuyaux en plomb des canalisations.

locution nominale


fer à souder masculin

  1. (Électricité) Outil constitué d'une partie métallique chauffée pour faire des brasures en électricité, en électronique, en plomberie ou en zinguerie.
    • Les Vitriers & les Ferblantiers n'ont besoin que de fers à Souder, mais plus petits que ceux des Plombiers. Les uns & les autres se servent de poix-résine pour faire mieux prendre la soudure. (Jacques Savary des Bruslons, Dictionnaire universel du Commerce, continué par Philemon-Louis Savary, Paris : Veuve Estienne, 1741, vol.3, page 167)
    • Une autre méthode efficace pour réparer des coulées sous pression consiste à utiliser un fer à souder pour faire fondre le métal. Un chalumeau oxygaz permet de maintenir le corps du fer à souder bien rouge pendant que la pointe du fer à souder chauffe et soude la pièce moulée. (Michel Bramat, Technologie des métaux, contrôles et essais des soudures, De Boeck Supérieur, 2007, page 24)
    • Si vous voulez commencer avec un fer à souder à température fixe, je vous conseille d'en choisir un de 25 W. Il coûte environ 10 euros. (John Nussey, Arduino : Pour les Nuls, traduit par Denis Duplan et Stéphane Bontemps, Éditions First, 2014)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.028
Dictionnaire Français