fermage
étymologie
Mot  composé de ferme et de -age.

nom

SingulierPluriel
fermagefermages

fermage \fɛʁ.maʒ\ masculin

  1. (agriculture) Mode d’exploitation agricole louant un domaine rural à un fermier qui cultive les terres en échange d’une rente payable en argent et invariable pour toute la durée du bail.
  2. (agriculture) Redevance convenue pour un bail à ferme.
    • Le 3 avril 1567, par exemple, ces gazons sont laissés, pour une durée de neuf années et moyennant un fermage de 30 livres, à deux habitants de Clefcy, qui pourront y nourrir soixante-six vaches, trois chevaux et deux poulains. (Pierre Boyé, Les Hautes-Chaumes des Vosges, Rencontres transvosgiennes, 2019, ISBN 978-2-9568226-0-8)
    • Il me doit beaucoup de fermages.
    • À l’époque où s’accomplit la révolution sociale en Écosse, grand nombre de vassaux furent chassés, qui ne pouvaient payer de gros fermages aux anciens chefs de clans. (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)

traductions
  • allemand : Landpacht
  • anglais : tenant farming
  • italien : affitto



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.022
Dictionnaire Français