festivité
étymologie
Du latin festivitas, gaieté, de festivus, gai, de festus, en fête.

nom

SingulierPluriel
festivitéfestivités

festivité \fɛs.ti.vi.te\ fémininNote: Se dit surtout au pluriel.

  1. Réjouissance qui se tient pour célébrer une fête.
    • Souvent les familles éprouvent le besoin de marquer néanmoins par des festivités l'existence de leur rejeton, et alors elles organisent ce que l'on appelle ici un baptême civil. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • On festoyait joyeusement en mangeant beaucoup et en buvant encore plus, comme si l'on n'allait plus manger de tout l'hiver. Ces festivités étaient nommées « Martinales », et tournaient aux Bacchanales, si bien que les évêques s'en offusquèrent vite. (Christian Montésinos, Éléments de mythologie sacrée aux XIIe et XIIIe siècles en France, Éditions de la Hutte, 2011, p. 188)
    • Pas la moindre festivité non plus, le 14 Juillet, à VIRIAT (Ain). Mais il ne faut pas y voir la moindre malveillance à l'égard de la République. On a l'habitude, ici, de célébrer le 14 Juillet... le 1er dimanche d'août ! (Pierre Bonte, Bonjour la France **, Éditions De Borée, 2000 & 2013)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.020
Dictionnaire Français