feutrage
étymologie
(XVIIIe siècle)  Composé de feutrer et de -age.

nom

SingulierPluriel
feutragefeutrages

feutrage \føt.ʁaʒ\ masculin

  1. Action par laquelle on feutre le poil ou la laine.
    • Pendant cette transformation les écailles qui recouvrent les fibres de laine (visibles au microscope) vont s’ouvrir et faciliter l'enchevêtrement qu’est le feutrage. ( Fabriquez votre propre savon à feutrer., fiche n° 94, tricotin.com)
    • Tout ce qu'il faut savoir pour maîtriser la technique du feutrage de la laine cardée par le lavage à l'eau chaude afin d'obtenir de la laine feutrée. (comment feutrer la laine par la technique du lavage ?, abcfeminin.com)
  2. (Par extension) Défaut d'élaboration de la laine qui se feutre lors du travail.
    • La température du début doit toujours être faible, afin d'éviter le cordelage ou le feutrage des filaments. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  3. Altération d’un lainage à cause de l’usure, de frottements.
    • Vous connaissez bien sûr le feutrage de votre pull préféré parce que vous n'avez pas sélectionné le bon programme de lavage. (Le feutrage, feedautomne.over-blog.com, 23 novembre 2014)
  4. (Figuré) Amoncellement de fibres plus ou moins compactées comme un feutre.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français