fiacre
étymologie
(1650) Du nom de l’hôtel Saint-Fiacre, situé rue Saint-Antoine à Paris, qui abritait au XVIIe siècle l’un des premiers loueurs de ces véhicules.

nom

SingulierPluriel
fiacrefiacres

fiacre \fjakʁ\ masculin

  1. (histoire) Voiture hippomobile de louage conduite par un cocher, que l’on utilisait à la course ou à l’heure.
    • Mais il ne passait que des fiacres pleins, et il allait renoncer à trouver une voiture, lorsqu’il vit un cocher arrêter son cheval en face de lui. (Émile Zola, Son Excellence Eugène Rougon, chap. 8)
    • ''Quant au père Absinthe, il ressemblait un peu à ces pauvres chevaux de fiacre qui, ayant oublié le repos, ne savent plus ce qu’est la fatigue, et trottent jusqu’à ce qu’ils s’abattent épuisés. (Émile Gaboriau, Monsieur Lecoq,Partie 1, Chapitre 40)
    • De vieux fiacres ratatinés : ils offrent une place et demie ; antiques joujoux surmontés de cochers paradoxaux dans leur mise et leurs prétentions. (Henri Barbusse, Russie, [http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k113320v/f6.image ch. I], Ernest Flammarion, Paris, [http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k113320v/f1.image 1930], [http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k113320v/f13.image p. 12])
    • Mon cœur battait la chamade, cependant que le fiacre s'approchait de l'église Notre-Dame à pas de tortue. (Micheline Lachance, Les Filles tombées, tome 2 : Les Fantômes de mon père, Québec Amérique, 2008, chap. 19)
synonymes
  • carrosse de place

traductions
  • allemand : Fiaker, Droschke
  • anglais : hackney-coach, cab, fiacre
  • espagnol : coche de alquiler o simón
  • italien : vettura di piazza
  • russe : фиакр

Fiacre
nom propre

Fiacre masculin

  1. (histoire) Moine d’origine irlandaise, fondateur, sans doute au viie siècle, d’un monastère proche de Meaux.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français