figuration
étymologie
Du latin figuratio.

nom

SingulierPluriel
figurationfigurations

figuration \fi.ɡy.ʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. (vieilli) Formation.
    • Et si cette colline d'argile est couronnée de rochers calcaires, la durée du temps, que je réduis à quatorze mille ans, ne doit-elle pas être augmentée de celui qui a été nécessaire pour le transport des coquillages dont la colline est surmontée, et cette durée si longue n'a-t-elle pas encore été suivie du temps nécessaire à la pétrification et au dessèchement de ces sédiments, et encore d'un temps tout aussi long pour la figuration de la colline par angles saillants et rentrants ? (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Des époques de la Nature, in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 1233.)
  2. Ensemble des figurants ou figurantes d’un théâtre ou d’une pièce.
    • Cette pièce doit une partie de son succès à sa brillante figuration.
  3. (Par extension) La partie du spectacle dont sont chargés les figurants.
  4. (Figuré) Situation de celle ou de celui qui n'a aucun rôle dans un groupe humain.
  5. Action de rendre visible par une figure.
    • La mappemonde est une figuration de la terre.
    • Ce n'est pas la simple référence à l'espace, ni même à la figuration ou à la visualisation qui fait la géométrie. (Jean-Jacques Szczeciniarz, Philosopie et géométrie : la montée de la géométrie et ses effets philosophiques in : Géométrie au XXe siècle : histoire et horizons, Presses internationales Polytechniques, 2005, http://www.presses-polytechnique.ca/fr/geometrie-au-xxe-siecle)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.022
Dictionnaire Français