filament
étymologie
Du latin filamentum, dérivé de filum.

nom

SingulierPluriel
filamentfilaments

filament \fi.la.mɑ̃\ masculin

  1. Petit fil, petit brin long et délié, semblable à celui qui se tire de l’écorce du chanvre ou du lin.
    • Les premiers essais de fabrication datent de 1855 où Adhémar de Lausanne, prenait brevet pour la production d’une « soie végétale », transformation en filaments d’une dissolution de nitro-cellulose. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Des filaments pareils à des larmes de lait
      Ont pleuré, sous le vent cruel qui les repousse,
      À travers de petits caillots de marne rousse
      Pour s’aller perdre où la pente les appelait.
      (Albert Mérat, Arthur Rimbaud et Paul Verlaine, Sonnet du Trou du Cul)
  2. Élément lumineux, fin et allongé.
    • Je n’aime pas beaucoup l’aube, on dirait que le ciel est malade. Trop de filaments blêmes, trop de lueurs malsaines, et tous ces bruits qui commencent, ces bruits d’herbe et d’oiseaux qui viennent gâcher le beau silence obscur. (Marie Desplechin, Nous entrerons dans la carrière, nouvelle, supplément au magazine « Elle », 1999, page 44.)
  3. (anatomie) fibrille#fr|Fibrille.
    • Les filaments qui composent les nerfs, les muscles.
    • Filament nerveux, musculaire, cellulaire.
  4. (Électrotechnique) Mince fil, souvent métallique, partie active d'une ampoule à incandescence.
    • Les lots de lampes à filament de carbone, étalonnées en bougies nouvelles, continueront à servir d’étalons pratiques, le recours au corps noir-platine n’étant envisagé que pour le contrôle périodique de ces groupes de lampes. (Bulletin d’Information Technique et Scientifique, Secrétariat d’État à la Guerre (France), 1948, page 449)
  5. (astronomie) Filament solaire.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français