filtre
étymologie
Doublet lexical et forme savante de feutre (matière qui servait de constituant des premiers filtres), du latin filtrum, attesté au huitième siècle et emprunté au frk .

nom

SingulierPluriel
filtrefiltres

filtre \filtʁ\ masculin

  1. Corps poreux (feutre, papier, charbon, etc.) au travers duquel on fait passer une substance liquide, gazeuse ou corpusculaire (la lumière, le courant électrique), pour la clarifier, l’épurer ou en séparer certains éléments.
    • La cueillette n’a pas été très fructueuse. Les bouts de cigarettes deviennent de plus en plus courts. Tout ça à cause des filtres. Si ça continue, les gens vont fumer leurs « tiges » jusqu’au coton hydrophile (dit tampax dans le jargon populaire). (Guy Vicq, Janine, éditions Édilivre, 2014)
  2. Dispositif conçu pour épurer, séparer des éléments.
    • Le cliché anérythre est réalisé à l’aide d’un filtre vert centré à 570 nm. Cette longueur d’onde permet une meilleure visualisation de tous les éléments rouges ou orangés du fond d’œil. (S. Nghiêm-Buffet & al., Rétinophotographies, clichés en autofluorescence et angiographie à la fluorescéine, dans Techniques d’exploration de la rétine, Paris : Médecine Sciences Publication/Lavoisier, 2012, p. 4)
    • Filtre à café, filtre en forme de cône ouvert servant à préparer le café.
    • Filtre à air, à huile, à essence.
    • En photographie, les filtres laissent passer une partie bien définie du spectre lumineux.
    1. (ellipse) Filtre à café, filtre à air, etc.
      • Le café, épaissi d’une bonne moitié de chicorée, passait dans le filtre, avec un bruit chantant de grosses gouttes. (Émile Zola, Germinal, 1885)
      • Il faut changer le filtre de votre voiture tous les cinq-mille kilomètres.
    2. (Ce qui est filtré n’est que secondairement corpusculaire) Dispositif de sélection ou séparation de certaines ondes électriques ou électroacoustiques
      • D’autre part, la réponse impulsionnelle du filtre de quadrature correspond à un cas de filtre RIF à phase linéaire mentionné au paragraphe 5.2. (Maurice Bellanger, Traitement numérique du signal , 9eéd., Dunod, 2012, p. 283)
    3. (Ce qui est filtré n’est plus du tout corpusculaire) Tamis, tri.
      • Le filtre de la pensée.
      • Paul Desjardins […] connaissait déjà tout ce qu’il feignait d’apprendre par ma bouche, et l’avait fait passer au filtre de sa critique. (André Gide, Journal, 1914)
  3. Substance ainsi filtrée, filtrat, colature.
    • ''La fille au corsage rose était venue desservir. Elle proposa :/>− « Du fromage ? Des fruits ? Deux bons moka-filtre ? »/>− « Pour moi, plus rien », dit Jenny./>− « Alors, un filtre, un seul. » (Roger Martin du Gard, Les Thibaut, Été 14'', 1936)

  4. (topologie) Structure définie sur un ensemble, permettant d’étendre la notion de limite.

traductions
nom

SingulierPluriel
filtrefiltres

filtre \filtʁ\ masculin

  1. Variante orthographique de philtre.
    • ''J’invoquai l’espérance ;/>Mon esprit abusé but avec complaisance/>Son filtre empoisonneur […] (Alphonse de Lamartine, Méditations'', 1820)

forme fléchie

filtre \filtʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de filtrer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de filtrer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de filtrer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de filtrer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de filtrer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.021
Dictionnaire Français