fini
étymologie
Participe passé du verbe finir.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinfini
\fi.ni\
finis
\fi.ni\
Fémininfinie
\fi.ni\
finies
\fi.ni\

fini \fi.ni\

  1. Qui a une fin, limité.
    • Ce signal a une durée finie.
  2. (philosophie) Qualifie un être qui est limité dans sa nature.
  3. (vieilli) (grammaire) Déterminé, défini.
    • L’indicatif, le subjonctif sont des modes finis.
  4. Achevé, fait, terminé.
    • Cette partie est finie, je peux passer à la suite.
    • Enfin ! n…i…ni, c’est fini… Je n’y pense plus… (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 140.)
  5. (En particulier) Qui a été soigneusement terminé.
    • Cet auteur travaille vite et pourtant ses ouvrages sont assez finis.
  6. (Par extension) Accompli, supérieur en son genre.
    • Éric B., cela semble acquis, s'est comporté avec Sandra Muller comme un gougnafier fini lors d'une soirée professionnelle où l'on se doute qu'il n'a pas carburé qu'à l'eau de Vittel. (Maître Eolas, La condamnation de Sandra Muller dans l'affaire #BalanceTonPorc, 25 septembre 2019)
    • — C’est le père de la petite. Un con fini à ce qu’il paraît.
      — La connerie, ça finit jamais.
      (Isabelle Mergault, dialogues du film Meilleur espoir féminin, de Gérard Jugnot, 2000)
  7. Dont la réputation est entachée ; foutu, perdu.
  8. Qualifie un homme affaibli, usé par l’âge, par les maladies, par les malheurs et dont il n’y a plus rien à attendre.
    • C’est un homme fini.
  9. Désuet, démodé.
    • C'est fini, les cassettes.
synonymes antonymes
traductions
nom

fini \fi.ni\ masculin

  1. Ensemble des choses limitées.
    • La métaphysique tout entière est attachée à la détermination de l'idée d'infini ; il n'est point de difficulté métaphysique qui ne naisse de l'opposition entre le fini et l'infini; …. (Jules Simon, Introduction de: « Œuvres de Descartes », édition Charpentier à Paris, 1845)
  2. Excellence, achèvement soigneux.
    • Sa peau, […], annonçait une vraie sensibilité, justifiée par la nature de ses traits qui avaient ce fini merveilleux que les peintres chinois répandent sur leurs figures fantastiques. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
antonymes
traductions
interjection

fini \fi.ni\

  1. Assez, basta.
    • Fini de rire !
forme fléchie

fini \fi.ni\

  1. Participe passé masculin singulier de finir.
    • Mais quand tout fut fini, les magnats accoururent des quatre coins de la Pologne, en qualité de sauveurs de la patrie. Les sauveurs sont la plaie des révolutions populaires. (François-Vincent Raspail, De la Pologne — Les deux insurrections, 1839)
    • Elle le ouatait, l’embéguinait, le médécinait ; elle l’empâtait de mets choisis comme un bichon de marquise, elle lui ordonnait ou lui défendait tel ou tel aliment ; elle lui brodait des gilets, des bouts de cravates et des mouchoirs ; elle avait fini par l’habituer à porter de si jolies choses qu’elle le métamorphosait en une sorte d’idole japonaise. (Honoré de Balzac, Illusions perdues, 1837)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.014
Dictionnaire Français