flacon
étymologie
Du latin flasco, lui-même dérivé du germanique flaska, « bouteille », qui donne l’allemand moderne Flasche et le néerlandais fles (« bouteille ») voir flasque, fiasco.

nom

SingulierPluriel
flaconflacons

flacon \fla.kɔ̃\ masculin

  1. Bouteille de dimensions réduites.
    • Elle achetait les onguents, des pots de fard, des crayons, qui traînaient sur tous les meubles, avec des houppettes de poudre de riz et des flacons d’odeur. Ses journées, elle les passait, devant sa glace, à se maquiller, à se contempler. (Octave Mirbeau, Lettres de ma chaumière : La Tête coupée, A. Laurent, 1886)
    • ''— Bon, il y a de la boustifaille !/>[…] il entra et se mit en devoir d’explorer l’établissement. Il y découvrit plusieurs flacons de lait stérilisé, des bouteilles d’eau minérale, deux énormes boîtes de biscuits, un grand bocal de gâteaux éventés […] pour plus de cinquante personnes. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs'', 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 327 de l’éd. de 1921)

    • […] nous étions soutenus par une sorte d’espérance et aussi par un flacon de kirsch. {{source|
    • Offrir cinq cents flacons de vinaigre des quatre-voleurs comme produit désinfectant au bureau de bienfaisance du XIe arrondissement, c’est un acte généreux […] (Ange-Pierre Leca, Et le choléra s’abattit sur Paris - 1832, Albin Michel, 1982, page 199)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français