flamboyant
étymologie
(XIIe siècle) flanboiant ; participe présent de flamboierflamboyer »).

adjectif

SingulierPluriel
Masculinflamboyantflamboyants
Fémininflamboyanteflamboyantes

flamboyant \flɑ̃.bwa.jɑ̃\

  1. Qui brûle en produisant une vive lueur, des flammes.
    • Comète flamboyante. - Les éclairs rendaient le ciel flamboyant.
  2. (Par extension) Qui produit une vive lueur, un éclat.
    • Le soleil qui quelques minutes avant était rouge cramoisi, était devenu d'un jaune vif, et les rayons d'or qu'il dardait étaient si flamboyants que l'œil en était ébloui ; […]. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 68)
  3. (Figuré) Qui est éclatant, remarquable dans son genre.
    • Mais, de cette vie flamboyante, aucune lueur n’arrivait à la surface, elle échappait et au lieutenant Dumay et à sa femme, comme aux Latournelle ; mais les oreilles de la mère aveugle en entendirent les pétillements. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Sur les deux mâles, l'un rempilait comme adjudant au 55e de ligne, en Avignon, cité des Papes et des punaises, et cueillait une flamboyante vérole parmi les nymphes de la rue des Grottes. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 27)
    • Qu'y a-t-il Héloïse ?
      Le prénom familier rompait l'envoûtement, conjurait le péril. Il la rejetait vers l'enfance, niait sa flamboyante puberté […].
      (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Mais c’était une personnalité flamboyante, qui a rayonné sur ses contemporains avec une passion et une générosité exceptionnelles. (Laurent de Wilde, Monk, 1996, collection Folio, page 87)
  4. (Par extension) D’une couleur chaude, par exemple rouge vif; qui évoque les flammes.
    • Elle porte des vêtements aux couleurs flamboyantes.
    • Cette fois Concini releva tout à fait sa tête flamboyante de rage. (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  5. (Par extension) D’une richesse éclatante, en faisant généralement référence à des vêtements décorés de perles, de pierres précieuses, etc, qui les rendent ostentatoires.
    • La mode aurait voulu que lui et ses fils revêtissent des costumes flamboyants pour exécuter leurs concerts, […]. (André Dhôtel, Le Pays où l'on n'arrive jamais, 1955)
  6. (Héraldique) Se dit d’une pièce ondée, terminée par une flamme.
  7. (architecture) Style caractéristique de l’architecture gothique française du XVe siècle, où certains ornements (soufflets, mouchettes…) ont une forme ondulée.
    • De style ogival flamboyant, à ornementation très fouillée, surtout dans la façade et les tours, ses arcs-boutants, ses clochetons, ses pinacles gothiques sont remarquables. (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1923)
    • À première vue, on attribuerait au gothique flamboyant cette maîtresse œuvre où l’on découvre bientôt les volutes, les ornements, toutes les riches imaginations de la Renaissance. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
synonymes traductions traductions traductions traductions
nom

SingulierPluriel
flamboyantflamboyants

flamboyant \flɑ̃.bwa.jɑ̃\ masculin

  1. Arbre pouvant atteindre 15 mètres de hauteur au houppier en forme de parasol et aux superbes fleurs rouge-orangé, originaire de Madagascar, utilisé comme arbre ornemental dans toutes les régions tropicales, de la famille des Fabacées, sous-famille des Césalpiniacées (nom scientifique : Delonix regia).
    • Le flamboyant est un symbole national dans l’île de Porto Rico.
    • Elle passa devant la haie des flamboyants et tendit la main vers le fond de la haute salle vitrée. (Jean Ray, Harry Dickson, Les Spectres-Bourreaux, 1932)
    • […] ; l’allée de flamboyants dans l’île de Gezireh, si riche en fleurs que, le soleil donnant, on y avançait comme à travers un brouillard rouge ; […] (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 139.)
traductions
nom

SingulierPluriel
flamboyantflamboyants

flamboyant \flɑ̃.bwa.jɑ̃\ masculin

  1. (architecture) (ellipse) Gothique flamboyant.
    • Avec les églises d’Étrelles, d’Acigné ou d’Épiniac, dans le style du flamboyant breton, il va donner des variantes peut-être moins complexes du type de Noyal, mais toutes originales et plus performantes par leur simplicité grandissante, notamment à Étrelles, dont le dispositif scénographique de l'autel surélevé crée un effet particulièrement réussi ([…]). (Hélène Guéné & ‎François Loyer, L'église, l'état et les architectes: Rennes, 1870-1940, Paris : Éditions Norma, 1995, page 65)

forme fléchie

flamboyant \flɑ̃.bwa.jɑ̃\

  1. Participe présent de flamboyer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.010
Dictionnaire Français