flux
étymologie
Du latin fluxus.

nom

flux \fly\ masculin

  1. Écoulement, mouvement ou déplacement, en général d’un fluide, ou de populations ; action de couler ; écoulement.
    • Au fond, vers le Louvre, tout bouillonnait ; des flux énormes de foule, puis des reflux soudains ; des regards furieux ; des multitudes qui se disloquaient, se formaient en bandes d'où jaillissaient des vociférations qui crépitaient sur le murmure immense. (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Le flux est hépatopète pendant l’inspiration et hépatofuge pendant l’expiration. Il traduit une hypertension portale. (Marie-Christine Plainfossé, L’écho-doppler couleur en pratique viscérale et périphérique, page 172, Masson, 1997)
    • Historiquement, la Méditerranée se caractérise par ses flux migratoires et l’instabilité de ses regroupements politiques: […]. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p. 163)
  2. Mouvement de la marée montante.
    • Le flux va jusqu’à tel lieu.
    • Le flux et le reflux.
  3. (physique) Transfert ou déplacement, de données ou d’énergie.
  4. (Métallurgie) Produit qui permet de protéger de l’oxydation ou fluidifier un métal en fusion.
    • La fusion de l'acier pour qu'il ait les qualités qu'on recherche ne peut se faire avec un flux où il entre des matières charbonneuses; celles-ci dans la fusion le rendent intraitable. (RÉSULTAT Des Expériences & Observations de MM. De Ch… & Cl… sur l'Acier fondu, dans le Journal de physique, de chimie, d'histoire naturelle et des arts, juillet 1788, , vol.33, p.46)
  5. (Médecine) Écoulement d’un liquide organique hors de son réservoir habituel.
    • Là Angélique eut un grand flux de sang, et l'on appela une femme, qui lui fit comprendre "qu'elle s'était gâtée d'un enfant". (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Angélique, 1854)
    • Flux de bile.
    • Flux de ventre, Dévoiement, diarrhée.
    • Flux de sang, Dysenterie, dévoiement accompagné de sang.
    • Flux hépatique, Dévoiement provenant de ce que le foie ne fait pas bien ses fonctions.
    • Flux de lait, Sécrétion de lait chez les femmes qui ne sont pas nourrices ou sécrétion trop abondante chez celles qui le sont.
    • Flux menstruel, Les règles des femmes.
    • Flux de salive ou flux salivaire, Abondance inaccoutumée de salive.
  6. (Figuré) Abondance, en parlant de la vicissitude, du changement alternatif de certaines choses.
    • Flux de paroles, Abondance superflue de paroles.
    • Les choses du monde sont sujettes à un flux et reflux perpétuel.
    • La fortune a son flux et reflux.
  7. (Économie) Transfert de biens, de service, d'argent ou de personnes.
    • La cartographie des flux migratoires à l’échelle de la planète confirme et illustre cette formule de Gildas Simon. Les flux majeurs se dirigent des Suds vers les Nords, des PVD vers les PID, […]. (Christian Pradeau & Jean-François Malterre, Migrations et territoires, dans Les cahiers d'Outre-Mer n° 234/vol. 59, Presses Universitaires de Bordeaux, 2006)
synonymes antonymes
traductions
  • anglais : flow
  • russe : поток

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français