fonts
étymologie
Du latin fons, gén. fontissource », « fontaine », « eau de source », (Figuré) « source », « origine », « cause »).

nom

fonts \fɔ̃\ masculin au pluriel uniquement

  1. (religion) Grand vaisseau de pierre, de marbre ou de bronze, où l’on conserve l’eau dont on se sert pour baptiser.
    • Quant à ce jeune homme insignifiant, à qui le greffier imposa son nom normand sur les fonts, madame Latournelle est encore si surprise d’être devenue mère, à trente-cinq ans sept mois, […] (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • La chapelle des fonts ou baptistère, […], est une des parties les plus remarquables de la basilique ; ce fut là, pendant des siècles, le vrai sanctuaire lorrain. (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1923)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français