fosse
étymologie
(1080). Du latin fossa, de fossum, supin de fodere, « fouir ».

nom

SingulierPluriel
fossefosses

fosse \fos\ féminin

  1. Cavité dans le sol, le plus souvent artificielle.
    • Daniel fut emmené par le commandement du roi, et ils le jetèrent dans la fosse aux lions. (Louis-Isaac Lemaistre de Sacy, Bible, Daniel, VI, 16)
    • […] deux ouvriers recouvrent les poissons d'une pelletée de sel avant de les précipiter dans une fosse de conservation. (Jacky Durand, La nuit où le hareng sort, dans Libération (journal) du 29 novembre 2010, pages 30-31)
  2. (En particulier) Creux fait à même la terre par la nature ou par la main de l’homme.
    • Pour faire une cressonnière, il faut donc organiser l’irrigation régulière d'une cuvette où le cresson, constamment baigné d’eau renouvelée, pourra pousser : les praticiens appellent cette cuvette une fosse, et en général, lui donnent une longueur de 60 mètres pour une largeur de 3 mètres. (Cultivez le cresson de fontaine : la santé du corps, dans Almanach de l'Agriculteur français - 1932, page 28, éditions La Terre nationale)
  3. (Géologie) Dépression de forme allongée, de profondeur et de dimensions importantes, avec des flancs à inclination variable, se trouvant généralement dans les océans.
    • fosse des Mariannes.
  4. (En particulier) (chasse) (Désuet) Trou creusé à plomb pour prendre les loups.
  5. (Spécialement) Trou creusé en terre et dans lequel on met les morts.
    • À leur pied, une fosse est ouverte, à moitié pleine ; sur le bord oscille un cadavre qu'étaient en train d'y jeter les ensevelisseurs déguerpis. (Marguerite Baulu, La Bataille de l'Yser, Paris, Perrin & Cie, 1918, page 355)
    • Advienne que pourra, il doit l'assister auprès du défunt, jusqu'à la mise en fosse et monter avec elle la garde funèbre, […]. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • A Acy-Romance (Ardennes), la découverte de trois corps momifiés, inhumés en position dite de Boudha dans des petites fosses profondes de 80 cm laissent les archéologues dubitatifs. (Bernard Rio, L'arbre philosophal, L’Age d’Homme, 2001, page 267)
    • La mort et la corruption, c’est-à-dire l’âge caduc et la décrépite vieillesse qui, courbée par les ans, semble regarder sa fosse. (Jacques-Bénigne Bossuet, 2e sermon, Quinquag. 1)
    • Votre tombeau sera pompeux, sans doute ; J'aurai sous l’herbe une fosse à l’écart. (Pierre Jean de Béranger, à mes amis devenus ministres)
    • Ayant un pied en France et l’autre en Suisse, et les deux sur le bord de la fosse. (Voltaire, Lett. la Chalotais, 11 juillet 1762)
  6. (Spectacle) Partie d'une scène, invisible aux spectateurs, dans laquelle se place l’orchestre des musiciens.
    • A droite du piano, le violoncelliste émergeait de la fosse, la tête appuyée contre la crosse de son instrument dont il pinçait les cordes en regardant fixement devant lui. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
  7. (Agriculture) Trou que les jardiniers font dans le sol pour leurs cultures.
    1. (En particulier) Creux que font les vignerons autour des vignes.
    2. (En particulier) Creux longitudinal que font les jardiniers pour planter des asperges.
  8. (anatomie) Cavité plus ou moins grande, dont l’ouverture est plus large que le fond.
    • Les fosses nasales.
  9. (zoologie) Ouverture par laquelle certains cétacés aspirent l’air puis le rejettent.
    • C’est un monde nouveau, une création à part aussi complète, aussi riche que celle de Dieu, où les plantes vivent, où les hommes fleurissent, où le rameau se termine par une main et la jambe par un feuillage, où la chimère à l’œil sournois ouvre ses ailes onglées, où le dauphin monstrueux souffle l’eau par ses fosses. (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
  10. (Histoire des techniques) Cavité maçonnée qu'utilisaient divers corps de métiers.
    1. (En particulier) Creux placé au-devant du balancier dans l’atelier des monnaies.
    2. (En particulier) Chaudière de grès dans laquelle les plombiers fondent le plomb à mettre en tables.
    3. (En particulier) Lavoir dans lequel les fondeurs dépouillent le fond de la couche de sable qui est dans le moule.
    4. (En particulier) Creux carré où l’on conserve la chaux éteinte.
    5. (En particulier) Cuves enterrées dans lesquelles les tanneurs mettent les cuirs pour les couvrir de tan.
synonymes
traductions
traductions
traductions
  • allemand : Fallgrube féminin

traductions
  • allemand : Grab neutre
  • anglais : burial pit

traductions
Fosse
nom propre

Fosse \fos\

  1. (Géographie) Commune française, située dans le département des Pyrénées-Orientales.
  2. (Géographie) Section de la commune de Trois-Ponts en Belgique.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.056
Dictionnaire Français