foucade
étymologie
Variante de l’ancien fougade  composé de fougue et de -ade voir fougasse (« mine explosive »).

nom

SingulierPluriel
foucadefoucades

foucade \fu.kad\ féminin

  1. (familier) Mouvement brusque d’impatience ou de caprice.
    • Il s’est emporté, c’était une foucade.
    • Travailler par foucade.
    • Soudain, il se demanda si Thierry n'était pas amoureux, en secret, de sa cousine. Cela eût expliqué ses ricanements, ses dénigrements, ses foucades. (Henri Troyat, Aliocha, Flammarion, 1991, page 149)
    • Mais l’homme préfère la liberté d’expression aux gratifications : « Se coucher devant les foucades de la hiérarchie, j’ai passé l’âge, si tant est que je l’aie déjà eu », ronchonne le sexagénaire dont la voix râpeuse de fumeur de gitanes sert un verbe inimitable, savoureux mélange d’éloquence et d’argot canaille, d’analyses et d’anathèmes. (L’emmerdeur du palais de justice)
    • Mais un ministre français décide toujours à un moment ou à un autre de faire une petite entorse au programme, par exemple un peu de tourisme. Et il tombe des nues : il se voit opposer qu’il est impossible de mettre une des voitures du cortège officiel au service de sa foucade. (Laurence Cossé, La Grande Arche, 2016, page 162)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.017
Dictionnaire Français