foulard
étymologie
(1747) Avec, pour variante foular d’origine inconnue : « on ne sait si foulard a une origine indienne, ou s’il vient de fouler ».

nom

SingulierPluriel
foulardfoulards

foulard \fu.laʁ\ masculin

  1. Étoffe de soie, de soie et coton ou de fibres artificielles, très légère et dont on fait des mouchoirs, des cravates, des fichus, des robes, etc.
    • Foulard des Indes. — Un mouchoir de foulard. — Une robe de foulard.
    • Denise ne portait que les quelques mètres de foulard, achetés par madame Desforges. (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
    • Une heure après, madame Martin, reposée, fraîche, en déshabillé de foulard et de dentelle, descendit sur la terrasse où l’attendait miss Bell. (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 119)
    • Je vis entrer dans la salle dune belle jeune femme coiffée d’une chapeau de paille et vêtue d’une robe de foulard écru. (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy, réédition Le Livre de Poche, page 48)
  2. (Par extension) Pièce d’étoffe servant de mouchoir, de cache-col, d’écharpe ou de fichu.
    • Deux minutes après, un foulard de coton au cou et son béret « Le Vengeur » planté sur la tignasse épaisse, il attendait dans une posture recueillie et digne les ultimes recommandations paternelles. (Louis Pergaud, L’Argument décisif, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Ce Binèche, avec sa casquette plate, son costume à carreaux, son foulard et ses chaussures jaunes, représentait le type de la gouape dans toute sa splendeur. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Lorsque je me suis retournée, j’ai aperçu Mina qui se dirigeait vers moi à la vitesse d’une tornade, le foulard bleu pétrole noué autour de son cou se soulevant comme les ailes d’un oiseau. (Aurélia Demarlier, Le garçon bleu, Alice Éditions, 2015, chap. 19)
    • Le look rappeur, avec ses panoplies fashion, les étiquettes de marques qui dépassent et le cliquetis des bijoux autour du cou, ça fait marcher flouze et bizness. C'est pour ça qu'on préfère les rebeus habillés en dollars aux rebeues fagotées en foulard. (Lionel Labosse, Karim & Julien, Éditions Publibook, 2007, page 68)
  3. (technique) Machine servant à encoller des étoffes avec de l’apprêt ou d’autres substances.
    • Foulard gommeur.
  4. (plantes) acalypha#fr|Acalypha, queue de chat.
    • Le foulard est aussi appelé cancan ou queue-de-chat.
synonymes
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.015
Dictionnaire Français