frange
étymologie
Du latin fimbria devenu frimbia par métathèse.

nom

SingulierPluriel
frangefranges

frange \fʁɑ̃ʒ\ féminin

  1. Bordure de quelque fil que ce soit, d’ pendent des effilés et dont on se sert pour orner les vêtements, les meubles, les draperies, etc.
    • À la bride et au mors arabe on ajoute, aux grandes occasions, une large bande frontale ornée de franges et un gros gland pendant au cou du cheval. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 85)
  2. (vexillologie) Bordure de passementerie, broderie, nœuds ou simplement effilochée décorative utilisée pour orner les drapeaux, pavillons…
    • De chaque maison pend un drapeau, un seul, le pavillon de la maison, un vieux drapeau d'avant 70, avec ses franges d'or. (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
  3. (Figuré) Bordure, bord.
    • Sans la frange argentée qui badinait devant le brick, […], les voyageurs auraient pu se croire immobiles au milieu de l'Océan, tant la mer y était calme. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • […]; la netteté décroit rapidement et les objets brillamment éclairés sont entourés d'une frange colorée où l’on retrouve toutes les couleurs du spectre. (Agenda Lumière 1930, Paris : Société Lumière & librairie Gauthier-Villars, page 87)
    • (Figuré) La lune entrait dans un nuage noir, dont elle brodait les extrémités d'une frange blanchâtre. (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes, 1849)
  4. (optique) Ligne alternativement brillante ou obscure dans le cas où les ondulations lumineuses se contrarient.
    • On se trouve donc dans des conditions très différentes des appareils optiques destinés à l'étude des interférences, où les deux rayons marchent dans le même sens en se coupant sous un angle très aigu. Plus cet angle est aigu, plus les franges d’interférence sont larges et par conséquent faciles à observer. (Poincaré, Théorie Maxwell, 1899)
  5. (coiffure) Cheveux retombant sur le front.
    • Ses cheveux, étalés en frange sur le front, s'y déroulaient avec une élégance foraine du meilleur aloi. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
  6. (sociologie) Minorité ensemble de personnes plus ou moins marginalisé d’une collectivité, d’un mouvement, marge, périphérie.
    • Repéré sur les podiums, encouragé par des stars américaines comme Rihanna ou Jennifer Lawrence, le mouvement « No Bra » séduit aujourd’hui une frange d’anonymes. (« No Bra », la révolution du sans soutien-gorge est en marche)

traductions
traductions
traductions
traductions
forme fléchie

frange \fʁɑ̃ʒ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de franger.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de franger.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de franger.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de franger.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de franger.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.028
Dictionnaire Français