freiner
étymologie
Du latin freno.

verbe

freiner \fʁɛ.ne\ ou \fʁe.ne\ conjugaison (pronominal : se freiner)

  1. (intransitif) Retenir, ralentir, arrêter à l’aide d’un frein.
    • Il commença à pleuvioter au moment où Don et Eva se mirent en quête d'un taxi qui les raccompagnerait à la Grand-Place. Quand la voiture freina sur les mares d'eau de la place, les gouttes éparses s’étaient muées en pluie torrentielle. (Jan Wallentin, L'étoile de Strindberg, traduit du suédois par Charlotte Drake & Patrick Vandar, Paris : Fleuve noir, 2011, chap. 27)
    • Le chauffeur n’eut que le temps de freiner.
  2. (transitif) Ralentir dans son mouvement.
    • Quand il s'agissait de livrer en Allemagne ou au Luxembourg, le dépotage des citernes de notre flotte était freiné par le système de raccord allemand Storz, la norme dans ces deux pays. (Le raccord français/allemand : Une pièce maîtresse pour la sécurité et l'efficacité, dans Tratel'action, n°2, décembre 2015, page 5)
    • Le vent freinait les coureurs.
  3. (pronominal) (Figuré) (familier) Se modérer.
  4. transitif indirect (familier) Ralentir une consommation ou une pratique.
    • Les temps devenant plus durs, il a fallu freiner sur les dépenses.
    • Depuis qu'elle a freiné sur les jeux vidéos, elle est plus disponible.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.024
Dictionnaire Français