frelaté
adjectif

SingulierPluriel
Masculinfrelaté
\fʁə.la.te\
frelatés
\fʁə.la.te\
Fémininfrelatée
\fʁə.la.te\
frelatées
\fʁə.la.te\

frelaté masculin

  1. Corrompu, dénaturé.
    • Ces bouteilles renferment des breuvages frelatés de couleur rose et verte, connus sous le nom de parfait-amour et de consolation. (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843 : chapitre 2 : L’ogresse)
    • La plupart ne voulaient plus boire que des vins frelatés dans les chopes épaisses des cabarets ! (Joris-Karl Huysmans, Marthe, histoire d’une fille, 1876 : III)
    • Le contre-espionnage était le principal rouage de son [le général de Miribel] système. Ses collaborateurs dans ce service […] avaient installé, à Bruxelles, un agent […] qui, s’étant lié d’amitié avec un agent allemand […], avait feint de se laisser embaucher par lui et lui livrait toutes sortes de documents frelatés. […] Une véritable usine de faux fonctionnait en conséquence à l’État-major : des officiers fabriquaient, avec le plus grand soin, de faux états militaires, de faux horaires, de faux plans de mobilisation. (Joseph Reinach, Histoire de l’Affaire Dreyfus, Volume 1 : Le procès de 1894, [1901] : Chapitre premier : Mercier)
    • On y respirait une atmosphère frelatée de barrière, qu'un petit groupe d'individus en pull-over et en casquettes à carreaux s'employaient de leur mieux à rendre mystérieuse. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)

traductions
forme fléchie

frelaté \fʁə.la.te\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe frelater.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.024
Dictionnaire Français