fresque
étymologie
De l’italien fresco : colorire in fresco « colorer sur [enduit] frais ».

nom

SingulierPluriel
fresquefresques

fresque \fʁɛsk\ féminin

  1. Manière de peindre avec des couleurs détrempées dans l’eau sur une muraille, une surface de maçonnerie spécialement préparée à cet effet.
    • Peindre à fresques.
    • Peinture à fresque.
    • En attendant l’arrivée des Prussiens, il ne faisait plus que se promener avec son grand costume, à travers les trois longues salles que le roi lui avait données au jardin de la cour, espèce de Palais-Royal, plus vert et plus triste que le nôtre, entouré de murs de cloître peints à fresque. (Alphonse Daudet, L’empereur aveugle, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, pages 238-239.)
  2. (Par extension) Toute peinture exécutée par ce procédé.
    • Une église ornée de fresques.
    • Les fresques de Michel-Ange.
    • Les fresques du Vatican.
    • Les fresques de Puvis de Chavannes.

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.016
Dictionnaire Français