frime
étymologie
(1450) De l’ancien français frume, peut-être issu du latin frumen ; un glossaire, dans du Cange, y ajoute le sens de « monstre » ; faut-il y voir l’origine de frume ou frime, « grimace, apparence » ?

nom

SingulierPluriel
frimefrimes

frime \fʁim\ féminin

  1. (familier) Semblant, feinte, mine que l’on fait de quelque chose.
    • Puisqu’il a fait la frime de mourir, il faut qu’il achève de bonne grâce. (Le Tombeau de M. André, scène 4, dans le Théâtre italien'', tome II, p. 14, Genève, 1696)
    • Pourquoi vouloir le berner avec ces simagrées, et ces frimes ? (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Ce n’est que pour la frime.
    • C’est une frime.
  2. (familier) Tentative de se mettre en valeur par son apparence ou ses vaines paroles.
    • Du moment que le souper était raté, [sa fille] n'était plus là que pour la frime. (Marcel Proust, Sodome, 1922)
    • On est vendredi soir, le McDo est bondé pour le burger avant la virée en boîte, et les jeunes s’offrent un coup de frime dans le rassemblement tuning. (Stéphanie Maurice, La passion du tuning, Seuil, 2015, coll. Raconter la vie, p. 45.)
  3. (familier) (argot) visage#fr|Visage, gueule.
    • Des trucs qu’on n’ose plus lire aux lardons d’à présent, crainte qu’ils vous balancent le bouquin à la frime en vous traitant d’horribles. (San-Antonio, Béru-Béru, Éditions Fleuve noir, 1970, II, 1)
  4. (familier) (Cinéma) (Théâtre) Figuration ; ensemble des figurants.
    • A dix jours du « premier tour de manivelle » ou le plus souvent à la veille du jour J, trente ou cinquante bonshommes et bonnes filles (qui seront la frime) sont convoqués tandis que dans sa tour d'ivoire le metteur en scène et son état-major d'assistants consultent une dernière fois le scénario. (Juchereau de Saint-Denys, Mystères et secrets du cinéma américain, éd. F.P.G.D, 1971)
    • Pas mal de douteux, et aussi des faux artistes de cinoches, de ces branleurs de studio qui draguent autour des régies dans l'espoir de décrocher une petite frime : un joueur de jukebox dans un bistrot, un passant, n'importe quoi. Ça marne dans la panouille. (Frédéric Dard, San-Antonio : Dis bonjour à la dame, éd. Fleuve Noir, 1975)
    • Depardieu joue des petits rôles au théâtre et dans des dramatiques télévisées, d'encore plus petits rôles au cinéma […]. De frime en panouille, il a aussi croisé au détour d'un plateau ces vedettes qu'il rejoindra bientôt : Belmondo, Delon, Noiret, Serrault, Galabru... et Bernard Blier, qui lui présente ses copains Gabin et Jean Carmet. (Jean-Michel Frodon, L'âge moderne du cinéma français: de la Nouvelle Vague à nos jours, Flammarion, 1995, p. 447)
synonymes forme fléchie

frime \fʁim\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de frimer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de frimer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de frimer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de frimer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de frimer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français