fringuer
étymologie
(verbe 1)dénominal#fr|Dénominal de fringues#fr|fringues et de l’ancien français fringuer.
(verbe 2) Du grec ancien αφριγαω  [1]

verbe

fringuer \fʁɛ̃.ɡe\ conjugaison (pronominal : se fringuer)

  1. (transitif) (familier) Habiller, saper.
    • Elle est toujours bien fringuée et pourtant, elle ne roule pas sur l’or.
    • Correctement fringués, sans plus, ils donnaient l’impression d’être deux employés de bureau. (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Mort aux ténors (roman), ch. IV, Série noire, Gallimard, 1956, p. 30)
  2. (pronominal) (familier) S’habiller comme pour aller fringuer (danser).
    • Je ne sais pas où elle se fringue mais elle doit avoir les moyens !

verbe

fringuer \fʁɛ̃.ɡe\ conjugaison

  1. (intransitif) (vieilli) Sautiller, danser en parlant spécialement des chevaux. [1]
    • On m’a vu fringuer sur toutes les lignes de départ. J’étais encore un jeune poulain. (Henri Calet, Acteur et témoin, Mercure de France, 1959, p. 73)
  2. (Désuet) Rincer en y jetant de l'eau.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.058
Dictionnaire Français