frisson
étymologie
(XIe siècle) Du bas-latin frictio, lui-même dérivé de frīgere (« avoir froid »).

nom

SingulierPluriel
frissonfrissons

frisson \fʁi.sɔ̃\ masculin

  1. tremblement#fr|Tremblement causé par le froid ou la fièvre.
    • Le frisson de la fièvre. — Grand frisson.
    • La fièvre est ordinairement précédée par le frisson, d’un frisson. — Être pris de frisson.
  2. (Figuré) Saisissement qui naît de la peur, de la répulsion, de l’horreur, ou au contraire de l’admiration, de l’enthousiasme.
    • Elles avaient des frissons sur la peau, non de froid, mais des frissons de solitude venus du cœur inquiet et troublé. (Guy de Maupassant, La maison Tellier, 1881, collection Le Livre de Poche, page 33.)
    • J’eus un frisson qui me glaça jusqu’au cœur. Il me semblait que le froid envahissait la cour par les portes. (Ivan Tourgueniev, L’Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • Cette lecture fit courir un frisson dans l’auditoire.
  3. (quelquefois) Sensation d’émotions légères et même agréables.
    • Sentir un doux frisson, de doux frissons.
  4. (Par analogie) Léger tremblement, frémissement d'une chose.
    • Le ciel était sans un nuage ; la mer brillait sous le soleil, sans un frisson. (Octave Mirbeau, Les eaux muettes )
    • Ses voiles délavées par le soleil et la pluie mais qui paraissaient blanches sur le gris du ciel, essayaient de récupérer les rares frissons de brise pour améliorer la lente progression du bateau. (Jean Petot, Histoire contemporaine de l'or de Guyane (de 1947 à nos jours), Éditions de l'Harmattan, 1994)

traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
  • russe : дрожь, озноб



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.021
Dictionnaire Français