frivole
étymologie
Du latin frivolus.

adjectif

SingulierPluriel
frivolefrivoles

frivole \fʁi.vɔl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est vain, futile ; qui n’a nulle importance.
    • Et vous, si vous voulez suivre mon conseil, vous abandonnerez cette chasse frivole pour lâcher votre faucon sur une autre proie. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Quelque frivoles qu’elles fussent, ces craintes prévalurent en haut lieu. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
  2. Qui s’occupe de choses frivoles.
    • Ce chapitre, exclusivement recruté parmi des femmes riches et nobles et dont l’abbesse, nommée par le Souverain, prenait le titre de Princesse de Nivelles, menait une existence frivole et dévote, étrange. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • La mariée arrive avec le retard de circonstance, affublée d'une extraordinaire robe bouffante et emperlousée qui aurait fait rougir de honte même la fée la plus frivole. (Mark Mills, En attendant Doggo, traduit de l'anglais par Florence Hertz, éd. Belfond, 2016)
antonymes
traductions
nom

SingulierPluriel
frivolefrivoles

frivole \fʁi.vɔl\ masculin

  1. Ce qui est futile, vain, léger.
    • Le goût du frivole.
    • Il donne dans le frivole.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français